La célébration du baptême accomplira ce geste inouï dans lequel Dieu adopte votre enfant comme son enfant à Lui, pour toujours. Par le baptême, votre enfant entre dans la famille des enfants de Dieu.
Le baptême est gratuit mais vous pouvez participer aux frais de l’Eglise (à titre indicatif, 40 € est la somme demandée par notre diocèse).

Qu’il se nomme Thomas ou Pauline, Enzo ou Léa, votre enfant est un être unique qui est appelé à découvrir qu’il est aimé de Dieu. En présentant votre enfant à l’Eglise pour qu’il soit baptisé, vous voulez lui ouvrir le chemin de la foi chrétienne.

Le baptême de votre enfant est un don de Dieu ; il sera l’occasion pour toute la famille de renouer avec l’Eglise. Ainsi, quand il sera grand, votre enfant aura connu l’amour du Christ qui rend libre et il pourra choisir librement de poursuivre cette voie. 

Quand ? 
La célébration du baptême de votre enfant se déroulera à l’église, lieu où se rassemblent les baptisés, à une date que vous choisirez avec la paroisse, environ 2 mois après la prise de contact.
La paroisse vous invite à préparer ce baptême en participant à des rencontres le soir en général avec d’autres chrétiens. Puis il y aura une rencontre avec le prêtre pour préparerez la célébration. 

Cérémonie de baptême de bébé

Le baptême

 

La confirmation

La confirmation marque une étape de maturité spirituelle où l’on a compris que l’amour de Dieu reçu au baptême est un trésor qui ne peut demeurer un privilège personnel mais qu’il nous appartient de partager.

C’est l’évêque qui célèbre ce sacrement : il manifeste ainsi le lien avec le don de l’Esprit aux apôtres au jour de la Pentecôte et la place des confirmés dans la communion de toute l’Église. C’est l’évêque qui réalise l’imposition des mains.

Pour qui  ? 

La confirmation généralement donnée aux collégiens, mais on peut la recevoir à tout âge.

Quand  ?
La confirmation est célébrée le jour de Pentecôte pour les adultes déjà baptisés, lors de la nuit de Pâques pour ceux qui recevront le baptême, et lors de célébrations organisées par les paroisses, où l’évêque viendra lui-même conférer le Sacrement.
La préparation du Sacrement sera adaptée aux divers cas et besoins.

PSX_20210613_220348.jpg

L'eucharistie

Jésus se donne entièrement et l’enfant fait ainsi une rencontre personnelle avec Lui.
Il va pouvoir nourrir sa foi en écoutant la Parole de Dieu et en recevant le Corps du Christ, entouré de la communauté paroissiale

La 1re des nombreuses autres communions se prépare afin qu’elle devienne une grande amitié avec Jésus. Votre enfant, comme beaucoup d’autres de leurs âges, va suivre une catéchèse organisée par la paroisse.

Pour qui  ? 

Pour tous petits et grands qui le désirent ; 

pour les enfants du primaire, il y a une préparation en 5 rencontres le samedi ( entre décembre et mars) inscrivez-les auprès de Dominique 06 42 35 68 80.

Pour les plus grands, merci de prendre contact avec fr Marie-Géraud 06 46 23 02 11

Quand  ? 
La 1re communion se prépare dans le cadre du catéchisme de la paroisse.

Elle peut se vivre à différents moments de l’année, l’essentiel étant que l’enfant soit prêt à recevoir le Corps du Christ.

eucharist-1591663_1920.jpg
 
 

Le mariage

Un chemin vous sera proposé pour (re)-découvrir la présence de Dieu dans votre vie et comment vous pouvez vous appuyer sur Jésus pour vivre libres tout au long de votre mariage.
Le mariage est gratuit mais vous pouvez participer aux frais de l’Eglise. L’offrande est fixée à 180€, mais chacun reste libre.

Pour qui  ?
Pour les personnes qui veulent faire plus que s’aimer : la préparation au mariage n’est pas juste la préparation du mariage, mais un accompagnement du couple sur un chemin de vie commune qui durera toute leur vie.
Il faut donc venir avec l’envie de rencontrer, de dialoguer avec des personnes qui ont une expérience de vie différente et donc enrichissante, pour pouvoir progresser dans la qualité de votre relation.

Quand  ? 
La célébration de votre mariage se déroulera à l’église, lieu où se rassemblent les baptisés, à une date que vous choisirez avec la paroisse, environ 1 an après la prise de contact. 
La paroisse vous invite à préparer ce mariage en participant à des rencontres, animées par le prêtre.
Vous serez aussi invités par notre évêque à vivre une journée avec tous les fiancés qui se préparent.

Mariage Marine & Ludo (166).jpg
 

Le sacrement des malades

Des personnes se proposent d’apporter la Communion aux malades, leur rendre visite ou encore, les malades peuvent demander à rencontrer un prêtre.
Vous pouvez prier avec le malade en sachant que la grâce de Dieu est donnée à

chacun !

Le sacrement des malades a pour but de donner une aide spéciale au chrétien confronté aux difficultés d’une maladie grave ou de la vieillesse. Le chrétien peut recevoir le sacrement des malades chaque fois qu’il est atteint d’une grave maladie. C’est le sacrement de la présence du Seigneur à nos côtés dans les moments d’épreuve que sont la maladie ou la vieillesse.

Vous pouvez être demandeur (pour vous ou pour l’un de vos proches) ou offrir vos services auprès des malades hospitalisés ou isolés.
Vous pouvez aussi conseiller à votre voisinage de faire appel aux services des prêtres et de la communion. 

Quand ? 
Appelez Hélène Desmas 06 83 63 88 79 afin de prendre rendez-vous. 

Si la personne est hospitalisée, vous pouvez demander aux personnels soignants de se rapprocher du SEM (Service Evangélique des Malades) dont ils ont les coordonnées.

sacrement-malade-3.jpg
 

Le sacrement de la réconciliation

Parler de RÉCONCILIATION ou de PÉNITENCE, pour les hommes et les femmes de notre temps, c’est inviter à retrouver, traduites dans leur langage, les paroles mêmes par lesquelles notre Sauveur et Maître Jésus-Christ a voulu inaugurer sa prédication : « Convertissez-vous et croyez à l’Evangile », c’est-à-dire accueillez la joyeuse nouvelle de l’amour, de votre adoption comme fils de Dieu et donc de la fraternité.

Cette citation est extraite de l’exhortation apostolique post-synodale RECONCILIATIO ET PAENITENTIA du Pape Jean-Paul II sur la réconciliation et la pénitence dans la mission de l’Église aujourd’hui. C’est Dieu seul qui pardonne les péchés (Mc 2, 7).
Ce sacrement est le signe de l’amour infini de Dieu. Le pardon de Dieu est toujours possible si nous faisons une démarche vraiment sincère. En se reconnaissant pécheur, nous croyons que l’amour infini de Dieu est toujours le plus fort. Le dialogue avec un prêtre est le signe efficace de la réconciliation avec Dieu et avec nos frères.

Le sacrement permet aussi au fidèle de se réconcilier avec l’Église.


Les actes du pénitent lors du sacrement comprennent quatre phases :

  • l’examen de conscience par lequel on recherche ses péchés,

  • la contrition ou repentir qui implique de regretter ses fautes et de prendre la résolution de ne plus les commettre,

  • la confession des péchés,

  • la satisfaction (ou pénitence).

vytas_sdb-1569046036181-cathopic-300x200.jpg
 

Les obsèques

Préparer et vivre les obsèques dans l’espérance. 

Les étapes de la préparation des obsèques chrétiennes. 
Lors du choix de la célébration chrétienne des funérailles, les services funéraires prennent contact avec la paroisse pour la célébration. Dans un deuxième temps, c’est un membre de l’équipe qui prépare les funérailles qui vous appellera.

- Vous êtes alors invités à venir à la paroisse pour rencontrer l’équipe ou le prêtre pour échanger, prier, préparer la célébration.

- Que ce soit une Messe ou une Bénédiction, la célébration est adaptée à l’assemblée et aux désirs des familles dans la mesure des nombreuses possibilités offertes par l’Eglise.

Questions pratiques. 

L’Eglise vit des célébrations et n’a pas d’autres revenus. Ce sont les pompes funèbres qui reversent directement à l’église l’offrande pour la célébration. Pour information l’offrande est fixée à 180€.

Messes de quarantaine

Il est toujours possible de demander de célébrer une messe pour nos défunts, pour ce que nos ancien appelaient la « qaurantaine » un ou 2 mois après les funérailles où pour un jour anniversaire.

deuil-funerailles-veuvage.jpg